ED-EEA > Candidater au doctorat > Trouver un financement


Trouver un financement

Le financement équivaut à la rémunération du doctorant pour son travail de recherche. Il peut être associé à un sujet de thèse proposé par un laboratoire, ou, parfois, le candidat doit faire les démarches nécessaires pour en obtenir un.
Le candidat au doctorat doit justifier d’un financement minimum de 1200 € net par mois pour une durée au moins égale à 36 mois (doctorat à temps plein) pour pouvoir s’inscrire. Sans ce financement, aucune candidature ne pourra être validée.
Il existe différents dispositifs et sources de financement auxquels il est possible de postuler. Désormais, la plupart donne lieu à un contrat de travail établi entre le doctorant et l’organisation qui le finance. Cela signifie que le doctorant reçoit un salaire et que son employeur et lui-même cotisent pour la protection sociale.

Les différents modes de financement

Le contrat doctoral

Le contrat doctoral est un contrat de travail de36 mois, signé entre le doctorant et un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche ou par un institut de recherche publique. Il est caractérisé par une rémunération fixée par arrêté ministériel (de 1685€ à 2024€ brut pour l’année 2015/2016).

Pour obtenir ce type de contrat financé par un des 3 établissements d’adossement de l’école doctorale EEA, le candidat doit être présenté par son laboratoire au concours que l’école doctorale organise chaque année.

Le dispositif CIFRE

Le dispositif CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) associe, autour d’un projet de recherche, trois partenaires : une entreprise, un doctorant et un laboratoire de recherche. Le doctorant est recruté et salarié par l’entreprise pendant au minimum 3 ans sous un contrat de droit privé. Durant cette période, il effectuera un travail de recherche à temps plein autour d’un sujet qui a un intérêt à la fois pour l’entreprise, le laboratoire et le candidat lui-même. L’entreprise est subventionnée par le ministère en charge de l’enseignement supérieur. Le salaire d'embauche ne peut être inférieur à 23 484 € annuel brut.

Les financements des organismes de recherche

De nombreux organismes de recherche proposent des financements de thèse. Il convient de se renseigner prioritairement à partir des sites internet de ces organismes. Pour obtenir des informations sur les systèmes d'aides, vous pouvez également consulter le guide des aides aux formations doctorales ou post-doctorales de l'Association Nationale des Docteurs en Sciences (ANDES).

Les postes d’Ater

Les postes d’attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER) sont proposés par les établissements à des doctorants en dernière année de doctorat. Ils sont ouverts, pour les 3 années du doctorat (renouvelable une fois pour une durée d'un an) aux fonctionnaires stagiaires ou titulaires de catégorie A. L’ATER exerce une charge d’enseignement au sein de l’établissement, à temps plein ou partiel.

Financements pour candidats étrangers

Des financements sont proposés par certains gouvernements à leurs ressortissants, par les ambassades de France ou par des fondations. Les candidats doivent s’adresser directement à ces institutions pour connaître les modalités de candidature.

Si vous êtes en possession d’une telle bourse et que vous désirez effectuer un doctorat dans l’un des laboratoires partenaires de l’ED, il convient d'en informer la direction de l’école doctorale.

Autres financements

D'autres modes de financement sont également possibles : bourses internationales pour des doctorants étrangers, salaire pour un praticien hospitalier exerçant une activité médicale au cours de sa thèse, etc. Si vous obtenez l’un de ces financements particuliers, il convient d'en informer la direction de l'ED.